Ma Prime Rénov est une nouvelle prime mise en place par l’état depuis le 1er Janvier 2020, pour financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Cette prime est distribuée par l’ANAH dès la fin des travaux pour les ménages précaires et elle remplace le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE).

➡️ Découvrez avec Premium Energy les modalités de cette Prime Renov.

Sommaire :

Qu’est-ce que c’est ?

Ma Prime Rénov, aussi appelée prime Unifiée, est une nouvelle prime mise en place par l’Etat Cette prime est forfaitaire, elle sera déterminée en fonction des revenus, du gain écologique apporté par les travaux de chauffage, d’isolation ou de ventilation.

A partir de 2021, cette prime sera ouverte aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété.

MaPrimeRenov cumulable avec la Prime énergie

Ma Prime Rénov est cumulable avec les autres aides travaux de rénovation énergétique comme les primes énergie (prime octroyée par l’Etat, tandis que la prime énergie est une aide délivrée par les fournisseurs d’énergie via le dispositif des Certificats d’économies d’énergie.), la TVA à taux réduit et l’éco-prêt à taux zéro. A noter que les primes énergies couvrent 350 travaux d’économies d’énergie contre une vingtaine pour la Prime Rénov. 

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de cette nouvelle prime il faut :

➡️ être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans

➡️ l’occuper comme résidence principale

➡️ ne pas dépasser un plafond de ressources

➡️ faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnues Garantes de l’Environnement (telle que Premium Energy)

Pour percevoir cette aide la demande se fera sur www.maprimerenov.gouv.fr dès le 1er janvier 2020, avant la signature du devis. Après la pré-validation du projet par l’ANAH (en moyenne 2 mois), le bénéficiaire pourra engager et réaliser ses travaux. Il devra renvoyer sa facture pour obtenir sa Prime Renov .

A savoir les ménages très précaires pourront quant à eux profiter d’une avance dont les modalités seront définies par un décret.

Le montant de la prime est plafonné à 20 000 euros par logement, sur une période de cinq ans, à compter de la première date d’engagement.

BÉNÉFICIER DE L’OFFRE